~ Guilde Harmonia ~



Bienvenue sur le forum de la guilde Harmonia d'Hyrkul !

Connectez/Enregistrez vous afin de profiter pleinement de notre forum !



~ Guilde Harmonia ~


 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elfi-kakawette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfi
Floodimon, petit harmonien Tu es le champion
Floodimon, petit harmonien  Tu es le champion
avatar

Masculin Nombre de messages : 676
Age : 20
Localisation : Sur une dinde, What else?
Emploi/loisirs : Glander
Et sinon... Ca va? :o : Et toi...? :o
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Elfi-kakawette   Dim 12 Déc 2010 - 11:24

Bonjour à tous, moi c'est Elfi-Kakawette.

Alors in game je suis:

Un crâ de cercle 19x, qui joue air/feu mais l'élément n'est pas à prendre en compte, je restats assez souvent Surprised.
J'élève à mes heures perdues des dindes. Et sinon que dire, j'aime pas le choux.

Et maintenant, irl:

Je me prénomme Maxence, j'ai 14 ans bien trempé et je mesure 1m64 Surprised (quel grand garçon).
Dans la vie j'aime joué au foot, ça, ça remonte à quand j'étais petit, dans ma rue, bah on avait que ça à faire Mad. Sinon j'aime beaucoup le vélo, surtout le cross et faire de longue descente d'environ 20km, faut pas croire, selon où on va, ça fait mal au bras à la fin (ouai bon j'avoue ça fait mal au fesses :s). J'aime aussi cuisiner, ça par contre, je sais pas d'où ça vient. Depuis toujours je m’intéresse à l'informatique et la cuisine. A propos d'informatique, j'ai commencé à jouer à Dofus il y maintenant 4 ans Suspect. Cette année, je pratique du volley en club, deux fois deux heures le mardi et jeudi. J'aime le choux, les navets et les endives.

J'aime bien lire des manga et faire des Rp, d’ailleurs, à propos de Rp, en voici une:


Nous étions en l’an 636, le 14 matz. Né d’une mère pauvre et d’un père alcoolique, je vivais dans un petit cabanon, perché sur les feuillages de l’arbre Hakam. Ma mère se nommée Brimbelle et mon père Elfiko. Comme toute coutume qui se respecte, je devais prendre le prénom et le nom de mon père. Je devins donc, Elfiko Valling. Ma petite vie se résumé à prendre le Scaéroplane en direction du Scaéroport du village côtier, où je passais toute mes journées à vagabonder avec mes deux acolytes. Moi j’étais un archer, eux, je n’en sais trop rien, l’un était sadique l’autre débile de la tête au pied. L’on me dit plus tard que c’était propre aux Iop. Nous allions tous les jours rendre visite à ce vieil Enutrof, Morose. Même si il ne nous lâcher jamais un seul kamas, il était toujours plein d’imagination pour nous raconter ses aventures. Un jour, il raconta qu’il avait fait un long voyage en direction du port de Sufioka. Il avait mis 5 semaines pour achever ce voyage. Il nous fit alors part de ses découvertes. Il nous disait que c’étais une vaste étendue dix fois plus grande que la notre et surtout, bien plus développé que notre pauvre île. « De nombreuses communauté y réside, des marchands assoiffer de fortune, des monstres plus intrépide les uns que les autres, des artisans et surtout deux cité, Bonta et Brakmar » nous dit-il. Je lui posai alors une question à la quelle il mit longtemps à me répondre, il n’osait donc pas me dire comment l’on y aller. Il me dit alors, « une fois que tu seras assez grand, je te dévoilerais le chemin à parcourir ». La nuit tombée, mes amis et moi, rentrions chez nous. J’allais retrouver ma mère épuisée par son travail de récolte et mon père saoul, comme toujours.

Quelques années plus tard, j’étais devenu solitaire, vivant en indépendance. Ma mère était morte d’épuisement tant qu’à mon père, le rhum l’emporta loin d’ici. Mes deux acolytes étaient devenus des récolteurs comme ma mère et résignés à mourir d’épuisement. Je décidais donc, de prendre mon destin en main. J’allais rendre visite à Morose. L’on discuta longuement. Il vit que j’avais grandi, que j’avais pris assez de force pour m’aventurer hors de cette île, qui avait bercé mon enfance. Il me donna une carte et m’indiqua où se trouver le bateau. Le bateau était au sud-est de l’île et il allait partir en fin de journée. Je n’avais que deux heures pour traverser l’île avant qu’il ne parte. Je pris les jambes à mon cou et couru le plus vite que je pouvais. Arrivé à destination, le bateau était bien là, prêt à partir, avec moi à son bord.

Des semaines plus tard, je mis enfin les pieds sur la terre ferme. Je pris mon carquois et ma carte du monde des douze. Après quelques jours de marche, j’arrivais au village Amakna. Des marchands criés pour vendre leurs ressources dont je n’avais jamais entendu le nom. Mais je ne m’attardé pas, je voulais aller à la cité Bontarienne. Arrivé là-bas, je pouvais vendre tout et n’importe quoi, j’en profitais donc pour vendre des écorces arracher à quelque Floribonde et Fécorce. Avec les kamas amassé, je m’achetais des vêtements pour me couvrir. La ville me déplut très vite, je décidai donc d’aller explorer le monde des douze dont m’avait parlé Morose. Commença là, mon long périple. Mais avant de m’aventuré n’importe où, je décidai de trouver une communauté. Il y avait le choix, mais mon regarde tomba sur la porte de la communauté Harmonienne et je décidais sans plus attendre, de rentrer. Personne, je déposais donc un papier relatant mon envie de rentrer dans cette communauté. Epuisé par mon voyage, je décidé donc d’aller me reposer dans une taverne. Après avoir repris des forces, je revins sur mes pas et toqua à la porte une nouvelle fois. Un Harmonien m’ouvra la porte, je lui dis donc que j’avais déposé un papier quelques jours au paravent, il me laissa entrer et je n’en suis depuis, plus ressorti. C’est maintenant avec un communauté, que je me promène dans le monde des douze.

(Fin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elfi-kakawette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ Guilde Harmonia ~ :: LES HARMONIENS A LA LOUPE :: Qui sommes nous ?-
Sauter vers: